Les métiers du FLE

Le monde du FLE offre de multiples possibilités d’emplois. Dressons une liste des débouchées :

  • L’enseignement
    C’est la voie la plus traditionnelle, mais aussi la plus recherchée. Devenir professeur de FLE est aujourd’hui complexe en France et précaire. Tentez votre chance à l’étranger et ne ratez aucune opportunité.
  • La production
    Travailler  pour un éditeur et rédiger des textes, exercices, bandes audio, vidéos, … certains s’en sont fait une spécialité.
  • La recherche 
    Ne négligez pas ce secteur qui est porteur. C’est un travail linguistique qui ouvre des portes sur beaucoup de domaine. L’informatique cherche à améliorer sa compréhension des langues par exemple.
  • La formation
    Ce métier fait partie des opportunités qui se présentent régulièrement pour former de futurs professeurs à l’étranger par exemple.

 

En France il existe plusieurs écoles de FLE.

1 réflexion au sujet de “Les métiers du FLE

  1. Le métier de professeur de Français langue étrangère se caractérise par une compétence multiforme alliée à une précarité non justifiée. La demande est nécessaire, le français est la deuxième langue pratiquée au monde, la formation est « tentaculaire », de l’ethnolinguistique à la sociologie, et pourtant la reconnaissance peu satisfaisante. S’intitule professeur de FLE qui se sent le courage et l’envie de pratiquer face à un public acquis le français. Aucune exigence n’est requise dans les offres d’emploi, même si la mention « Master »
    apparaît. L’embauche se fait au bon vouloir de l’entreprise. Tristes remarques et aussi « tristes tropiques » qu’une enseignante en Fle jette ici

Laisser un commentaire